Actualités

Un nouveau riz lutte contre la sécheresse

18/08/2017

Des scientifiques du Centre des sciences pour les Ressources Durables (Center for Sustainable Resource Science – CSRS) de RIKEN basé au Japon, en collaboration avec le Centre International d’Agriculture Tropicale (CIAT), en Colombie, et le Centre International de Recherche sur les Sciences Agricoles du Japon (Japanese International Research Center for Agricultural Sciences – JIRCAS) ont créé des souches de riz résistant à la sécheresse.

Ce riz transgénique a été modifié par un gène, AtGolS2, issu de la plante Arabidopsis, qui est exprimé en réponse au stress lié à la sécheresse et à la salinité. « Le gène GolS2 d’Arabidopsis a été identifié dans un premier temps par la recherche fondamentale à RIKEN », indique le scientifique dudit centre Fuminori Takahashi. « En l’utilisant, nous avons pu améliorer la résistance au stress lié à la sécheresse et accroître le rendement en grains du riz dans des conditions arides en champ. C’est l’un des meilleurs cas types de l’application réussie de connaissances issues de la recherche fondamentale à la quête de solution à un problème alimentaire ».

L’équipe a créé plusieurs lignées de riz transgénique brésilien et africain qui surexprimaient ce gène, puis a testé comment le riz poussait dans différentes conditions et différentes années. Les résultats, indiquent les scientifiques, sont très prometteurs, le riz transgénique affichant des rendements plus élevés, une plus grande biomasse, moins d’enroulement des feuilles, et une plus grande fertilité que le riz non modifié.

 

Source : EurekAlert.org (4 avril 2017)