Actualités

Vingt sept pays demandent des politiques agricoles soutenant l'édition de gènes à l'OMC

03/12/2018

L'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Canada, la Colombie, la République Dominicaine, les États-Unis, le Guatemala, le Honduras, la Jordanie, le Paraguay, l'Uruguay, le Vietnam et le Secrétariat de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest, soit vingt sept pays au total, ont appuyé une déclaration internationale faite à l’OMC concernant les applications agricoles des biotechnologies de précision.

Cette déclaration appelle à appliquer « des approches appropriées, fondées sur des données scientifiques et la connaissance des risques » pour réglementer l'édition du génome et autres nouvelles techniques d'amélioration des plantes pour les produits agricoles.

Cette déclaration répond à un arrêt récent de la Cour de Justice de l'Union Européenne qui place l'édition de gènes dans la même catégorie que les organismes génétiquement modifiés issus de la transgénèse qui sont soumis à une réglementation lourde, longue, coûteuse et pointilleuse ayant abouti à ce que les semenciers européens renoncent à cette technologie qui a pourtant fait ses preuves sur 187 millions d’hectares dans le monde.