Applications santé

Le génome de la carotte pourrait aider à améliorer d’autres cultures

01/07/2016

Une équipe de chercheurs dirigée par Phil Simon, professeur d’horticulture et généticien à l’Université du Wisconsin-Madison aux États-Unis, a révélé le code génétique complet de la carotte.

 

 « La carotte a une bonne réputation en tant que culture, et nous savons que c’est une importante source de nutrition – en particulier de vitamine A », a déclaré Simon. « Nous avons maintenant la chance de creuser davantage et c’est un bel ajout à la boîte à outils pour l’amélioration de la culture ».

 

L’étude montre comment les carottes sont devenues si efficaces pour accumuler des caroténoïdes, un résultat qui pourrait aboutir à l’amélioration de cultures similaires, comme le manioc. « Il s’est agit d’un important projet public-privé, et l’information génomique a déjà été mise à disposition pour aider à améliorer les traits de carotte tels que des niveaux accrus de bêta-carotène, la tolérance à la sécheresse et la résistance aux maladies », explique le co-auteur Allen Van Deynze, directeur de la recherche au Seed Biotechnology Center de l’Université de Californie à Davis, également aux États-Unis. « À l’avenir, le génome servira de base pour la sélection moléculaire de la carotte ».

 

Les carottes, ajoute Simon, ont le potentiel pour améliorer les résultats aux plans économique et de la santé dans les pays où la carence en vitamine A est un problème. « Dans le monde entier, nous distribuons des capsules de vitamine A, mais pourquoi ne pas amener les gens à cultiver la leur ? », demande-t-il. « Sur un mètre carré, on peut produire une seule culture de carottes par an pour nourrir jusqu’à une demi-douzaine d’adultes. On peut faire pousser la moitié maintenant et la moitié dans six mois pour avoir une source durable de vitamine A et une culture de valeur sur le marché ». L’étude a été publiée dans la revue Nature Genetics.

 

 

Source : EurekAlert.org (9 mai 2016)

En savoir plus : http://www.eurekalert.org/pub_releases/2016-05/uow-cgp050916.php