Applications par pays

21/09/2015

De nombreux agriculteurs cultivent du soja GM malgré l’interdiction

Chine

Malgré l’interdiction stricte de cultures de plantes génétiquement modifiées (PGM) en Chine, les agriculteurs de la Province du Heilongjiang cultivent du soja GM. Selon des responsables provinciaux, environ 10% des producteurs de soja de la région cultivent des variétés GM. Les autorités locales enquêtent sur cette affaire et envisagent d’infliger des amendes aux agriculteurs reconnus coupables de produire des cultures illégales.

...

Lire la suite

21/09/2015

La Colombie développe ses recherches dans les pommes de terre transgéniques

Colombie

Une pomme de terre résistante à un papillon (teigne guatémaltèque de la pomme de terre) nuisible « Guatemalan moth » est développée en Colombie par la Medellin's Corporation for Biological Research (CIB).

...

Lire la suite

21/09/2015

L’interdiction des cultures GM par l’Allemagne et l’Ecosse pourrait faire augmenter les prix des denrées alimentaires

Union Européenne

Les projets de l’Écosse et, probablement, de l’Allemagne d’interdire les plantes/cultures génétiquement modifiées (GM) à l’intérieur de leurs frontières pourraient être lucratifs pour les producteurs de cultures conventionnelles de ces pays, soutiennent les analystes. Toutefois, ils préviennent aussi que de telles interdictions compromettent d’autres recherches.

...

Lire la suite

21/09/2015

Projet BintjePLUS pour une pomme de terre résistante au mildiou

Belgique

Un consortium de la pomme de terre, regroupant l’Université de Gand, le VIB et ILVO, a lancé le projet BintjePLUS qui a pour objet de développer une pomme de terre à résistances multiples au Phytophthora infestans en partant de la variété Bintje.

...

Lire la suite

06/06/2015

L’Ukraine ouvre ses champs aux OGM

Ukraine

Le président ukrainien, Petro Porochenko, a promulgué une loi sur la sécurité sanitaire des produits agroalimentaires. Celle-ci doit permettre d'harmoniser la législation ukrainienne avec celle qui est en vigueur au sein de l'Union Européenne.

...

Lire la suite

06/06/2015

La Chine cherche à développer une puissance semencière mondiale

Chine

Selon cet article, la Chine a besoin d’un développeur de semences capable de s’affirmer sur le marché des semences face aux entreprises agroalimentaires mondiales. « L’on craint que les entreprises semencières chinoises ne puissent pas soutenir la concurrence avec Monsanto, DuPont, Syngenta, car elles n’ont pas l’endurance et la technologie nécessaires », déclare Loren Puette, Directrice du Cabinet de Conseil Agricole ChinaAg.

...

Lire la suite

06/06/2015

L’Asie opte pour les biotechnologies : cinq nouveaux pays parient sur les OGM

Asie

A la fin de cette année, du maïs GM sera produit au Vietnam. L’objectif des dirigeants de ce pays est de réduire les importations de maïs destiné à l’alimentation animale. La Chine s’inscrit dans la même dynamique en développant très fortement sa recherche sur les OGM et en invitant les chinois à gouter le riz GM.

...

Lire la suite

30/04/2015

Les cotonculteurs du Kenya demandent de lever l’interdiction d’importations d’OGM

Kenya

Des agriculteurs de comtés à l’est et au centre du Kenya, Embu, Kirinyaga, Kitui, Machakos, Makueni, Meru, Murang'a et Tharaka Nithi, ont adressé une lettre au Président kenyan demandant des semences de coton Bt et la fin de l’interdiction des importations d’aliments génétiquement modifiés (GM) dans le pays.

...

Lire la suite

27/04/2015

Les scientifiques chinois doivent ouvrir un dialogue avec le public sur les modifications génétiques

Chine

Dans cet article d’opinion publié dans la revue Nature, Qiang Wang, professeur à l’Institut d’Écologie et de Géographie de Xinjiang de l’Académie des Sciences de Chine, soutient que le changement de position de la Chine sur les modifications génétiques (GM) des cultures doit être soutenu par les chercheurs afin de persuader un public sceptique.

...

Lire la suite

27/04/2015

Le Bangladesh va cultiver du coton génétiquement modifié

Bangladesh

Le gouvernement du Bangladesh va introduire le coton génétiquement modifié (GM) en 2016, afin d’accroître la production de cette matière première essentielle pour les textiles. « Le coton GM est déjà disponible dans le monde. Nous n’avons donc pas besoin de générer une nouvelle variété. Nous avons déjà obtenu un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement », explique le ministre de l’Agriculture Matia Chowdhury.

...

Lire la suite