Réglementation

ETATS-UNIS : Consensus des scientifiques sur la non nocivité des OGM

Le Pew Research Center et l’Association des Scientifiques Américains ont publié une étude (voir study) qui fait apparaître que 88% des scientifiques sont d’accord pour dire que les OGM sont sans danger.
Cet écrasant consensus sur les OGM excède même le pourcentage des scientifiques (87%) qui sont d’accord pour dire que le changement climatique est dû à l’activité humaine

En lire plus

Pas d’effet du maïs MON 810 sur les rats après des tests de toxicologie de 90 jours

Après avoir mené deux tests de toxicologie d’une durée de 90 jours en utilisant deux variétés différentes de maïs génétiquement modifié par l’événement MON 810, le consortium Grace a publié ses premiers résultats. Ces résultats « montrent que le maïs MON 810, présent à un niveau pouvant aller jusqu’à 33% dans l’alimentation, n’a pas induit d’effets indésirables chez les rats mâles et femelles (race Wistar Han RCC) après exposition subchronique ».

En lire plus

21 scientifiques demandent à l’Europe de cesser de bloquer les essais d’OGM pour des raisons politiques

Ces scientifiques européens préviennent que l’Europe pourrait perdre sa position de leader dans le domaine de la recherche, à moins que les essais au champ de plantes génétiquement modifiées (PGM) jugées par ailleurs sans danger soient autorisés.
Dans une lettre ouverte, 21 biologistes des végétaux sur les 30 dont les travaux sont les plus cités dans les revues scientifiques, demandent que les décideurs politiques adoptent une position plus favorable à la science et cessent de bloquer la recherche sur les PGM pour des raisons politiques.

En lire plus

Une étude sur deux générations montre que le riz BT n’a pas d’effet sur les rats de laboratoire

Le riz transgénique Bt TT51 a été développé par l’introduction d’un gène synthétique issu de Bt (CryAb ou CryAc) dans le riz MingHui63. Er Hui Wang du Centre Chinois pour le Contrôle et la Prévention des Maladies et ses collègues ont réalisé une étude pour étudier les effets à long terme de ces plantes génétiquement modifiées (PGM) sur la santé des hommes ou des animaux.

En lire plus