Communiqués de presse

Un nouveau « procès des OGM »

22/11/2010

L’Association Française des Biotechnologies Végétales attaquée par un opposant.

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) est attaquée en justice par M. Gilles-Eric Séralini. Cette attaque fait suite à une lettre adressée par l’AFBV à France 5 et au Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour protester contre le fait qu’une émission Santé Magazine diffusée sur France 5, en janvier 2010, consacrée aux organismes génétiquement modifiés, avait donné la parole de manière unilatérale aux thèses de M. Séralini, opposées à cette technologie.

M. Séralini a considéré cette démarche comme diffamatoire à son égard, alors que l’AFBV revendiquait seulement une présentation équilibrée des thèses en présence, condition d’une bonne information du public.

L’AFBV déplore que le recours à des moyens judiciaires l’emporte une nouvelle fois sur la conduite, entre scientifiques compétents, d’un débat sur une question qui est décisive pour l’avenir de la recherche sur les biotechnologies végétales dans notre pays et stratégique pour l’avenir de l’agriculture en Europe.

« Ce qui est en jeu », a déclaré le professeur Marc Fellous, Président de l’AFBV, « c’est l’équilibre nécessaire au débat scientifique, la qualité de l’expertise contradictoire au service de décisions éclairées et la bonne information du public trop souvent entretenu dans des peurs sans motif ».

La position détaillée de l’AFBV sur ce procès est accessible au public sur son site : www.biotechnologies-vegetales.com