Communiqués de presse

L’AFBV interpelle le Président de la République sur l'avenir des biotechnologies végétales en France

10/02/2010

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV), présidée par le Professeur Marc Fellous, interpelle le Président de la République sur l’avenir des biotechnologies vertes en France dans une lettre ouverte écrite à l’occasion du prochain Salon de l'Agriculture dont le thème principal est consacré à la recherche et l’innovation en agriculture.

Alors que la France figurait il y a 20 ans parmi les pays les plus en pointe dans le domaine des biotechnologies végétales, grâce notamment à des associations exemplaires entre la recherche publique et privée, l’AFBV constate que, depuis le moratoire de fait sur les OGM en juin 1999, la France régresse à grande vitesse et a perdu son rang.

L’AFBV déplore que les responsables politiques de notre pays aient, avec constance, refusé de créer les conditions du développement des biotechnologies vertes et notamment leurs applications agricoles dans le domaine de l’amélioration génétique des plantes. L’AFBV déplore que la France soit ainsi en train de perdre une expertise reconnue dans le monde entier, alors que tous les grands pays agricoles investissent de manière massive dans les biotechnologies végétales qui ont fait preuve de tout leur intérêt pour l’avenir d’une agriculture durable, au nord comme au sud.

L’AFBV est convaincue que les biotechnologies vertes peuvent contribuer au redressement de la compétitivité de notre agriculture en pleine crise. C’est pourquoi, l’AFBV demande au Président de la République, à l’occasion du prochain Salon de l’Agriculture, de donner un signal fort au monde agricole pour débloquer une situation alarmante pour notre Recherche Agronomique et pour la place de notre agriculture dans le monde. Pour l’AFBV, il s’agit aussi de faire profiter notre pays des nombreuses retombées positives des biotechnologies vertes en termes d’emplois et de valeur ajoutée pour notre économie.

Ce signal fort pourrait prendre la forme de l’annonce d’un livre blanc sur l’avenir des biotechnologies vertes dans notre pays et dans le monde.