Communiqués de presse

Fauchage de tournesols innovants : l'AFBV dénonce une nouvelle atteinte à la recherche

28/07/2010

L'Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) dénonce l'attitude des "faucheurs volontaires" qui, le 24 juillet dernier, en Indre-et-Loire, ont détruit des parcelles expérimentales de tournesol ayant acquis, par mutagénèse, une tolérance à un herbicide. Privés d'OGM qu'ils ont contribué à bouter hors de France, les "faucheurs volontaires" poursuivent maintenant leurs exactions sur d'autres plantes améliorées, elles aussi, grâce aux biotechnologies végétales.

L'AFBV rappelle que ces variétés végétales créées en utilisant la mutagénèse ne sont pas des OGM. Un OGM est un organisme obtenu par transgénèse qui, scientifiquement et règlementairement, est différent d'une variété créée avec l'aide de la mutagénèse. Pour aider à la compréhension de ces différentes technologies par le public, l'AFBV met en ligne sur son site une fiche complète d'informations (www.biotechnologies-vegetales.com).

L'AFBV rappelle que la mutagénèse génique est une technique adoptée par les semenciers et reconnue par toutes les instances internationales depuis plusieurs dizaines d'années. Cette technique d'amélioration des plantes a ainsi fait le succès de milliers de variétés couramment utilisées en agriculture conventionnelle comme en agriculture biologique.

L'AFBV exprime à nouveau sa grande inquiétude face aux agissements illicites d'une minorité de militants qui s'opposent systématiquement aux indispensables progrès en amélioration génétique des plantes. Dans ce domaine plus que jamais déterminant pour l'avenir de notre agriculture, l'AFBV attend toujours un signal fort des pouvoirs publics en faveur de la recherche dans les biotechnologies vertes, source essentielle d'innovations agricoles.