Communiqués de presse

23/06/2016

AFBV : la réussite de l’agro-écologie passera aussi par les innovations variétales issues des biotechnologies

Nuit de l’agro-écologie

 

Le Ministre de l’Agriculture a initié, le 23 juin, la “Nuit de l’agro-écologie” pour lancer un débat citoyen sur l’agriculture. L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) rappelle le rôle stratégique de la génétique et des biotechnologies végétales pour développer des semences qui s’inscrivent dans cette démarche agro-écologique.

 

...

Lire la suite

11/03/2016

L’AFBV propose sa classification pour les nouvelles techniques d’amélioration des plantes

Il y a 20 ans déjà, a été commercialisée la première plante issue de la transgénèse (OGM). Depuis, sont apparues dans la “boite à outils” d’amélioration des plantes de nombreuses nouvelles techniques qui vont révolutionner la recherche sur la sélection des plantes au 21ème siècle.

L'avenir de ces nouvelles biotechnologies végétales en Europe (dites parfois NPBT comme New Plants Breeding Techniques ou NBT) a fait l'objet de nombreux débats.

...

Lire la suite

16/10/2015

COP 21 : L’AFBV propose d’investir un milliard de dollars dans la recherche génétique des plantes pour répondre aux enjeux climatiques

Les changements climatiques auront des impacts très négatifs sur la sécurité alimentaire et  pour les petits agriculteurs des pays pauvres. Selon certaines études, le nombre de personnes risquant de souffrir de la faim pourrait augmenter de 10% à 20% d’ici 2050 en raison des changements climatiques.

...

Lire la suite

15/06/2015

AFBV : demander une moindre protection des cultures par la chimie et refuser le progrès issu du génie génétique est scientifiquement incorrect

Greenpeace a lancé une campagne de communication contre l’utilisation des pesticides, focalisant son message plus particulièrement sur les cultures de pomme de terre. Cette espèce est en effet souvent victime du mildiou, une maladie qui détruit les cultures. Il est donc impératif de protéger la plante contre cette maladie. Jusqu’à aujourd’hui, cette protection se faisait uniquement avec des traitements de produits phytosanitaires, qu’ils soient de synthèse pour l’agriculture conventionnelle ou naturels pour l’agriculture biologique.

...

Lire la suite

02/03/2015

AFBV : la renationalisation des autorisations des OGM est un nouveau détricotage de la PAC

Les autorités européennes ont décidé de renationaliser les autorisations de mise en culture des plantes génétiquement modifiées (PGM). Pour l’AFBV, cette décision confirme que le débat sur les OGM n’est plus scientifique mais surtout sociétal et politique. Elle permet, en effet, aux États-membres de refuser, sur tout ou partie de leur territoire, la culture d’une plante génétiquement modifiée (PGM) pourtant évaluée sans danger pour la santé et l’environnement par les instances scientifiques communautaires d’évaluation.

...

Lire la suite

23/02/2015

L’AFBV se félicite que le Président de la République ait reconnu l’intérêt stratégique des biotechnologies vertes pour l’avenir de notre agriculture

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) se félicite que le Président de la République ait reconnu l’intérêt de la recherche sur les biotechnologies  végétales, dont notamment les opportunités des OGM, pour relever un certain nombre de défis comme celui du réchauffement climatique.

...

Lire la suite

30/01/2015

Nouveau plan Ecophyto : AFBV regrette que le Ministre de l’Agriculture ait exclu les bienfaits des OGM pour diminuer l’usage des pesticides

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) a analysé le rapport du Député Dominique Potier « Pesticides et agro-écologie : les champs du possible » qui a servi de base au Ministre de l’Agriculture pour élaborer le nouveau plan Ecophyto..

Elle partage complètement la recommandation du rapport  de « promouvoir l’utilisation de variétés résistantes aux maladies et aux insectes pour réaliser des économies de fongicides et d’insecticides sans effet négatif sur la production et préserver l’environnement ». Mais l’AFBV regrette vivement que les OGM étaient hors du champ de la mission.

...

Lire la suite

13/01/2015

Renationalisation de la culture des OGM : Pour l’AFBV, nombreux perdants, peu de gagnants

Les autorités européennes ont décidé de renationaliser les autorisations de mise en culture des plantes génétiquement modifiées (PGM). Ces nouvelles dispositions, après leur adoption par le Parlement Européen, laissent en effet aux États-membres la possibilité de refuser, sur tout ou une partie de leur territoire, la culture d’une plante génétiquement modifiée (PGM) évaluée sans danger pour la santé et l’environnement par les instances scientifiques d’évaluation communautaires. Pour l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV), ce refus de mise en culture n’ayant plus besoin d’aucun fondement scientifique pour se justifier est contraire à toute la législation sur les OGM.  

...

Lire la suite

18/11/2014

Lettre ouverte au président de la Commission Européenne

Le 23 septembre 2014, l’AFBV s’est jointe à l’association « Sauvons le climat » pour envoyer un courrier à Monsieur Jean-Claude Juncker, nouveau président de la Commission Européenne, afin de lui recommander vivement le maintien à ses côtés de la fonction de conseiller scientifique. Cette demande a été rejetée. Mauvaise passe pour la science en Europe.

...

Lire la suite

02/10/2014

AFBV : la réussite de l’agro-écologie passera par plus de génétique et d’innovations variétales

A l’occasion de son dernier colloque organisé le 2 octobre 2014, l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) a souligné le rôle stratégique de la génétique et des biotechnologies végétales pour développer l’agro-écologie prônée par la loi d’avenir sur l’agriculture.

Or, le combat contre les plantes génétiquement modifiées (PGM) a abouti à interdire dans notre pays l'utilisation du génie génétique pour la création de variétés. Ce combat est idéologique. Il s’étend dangereusement au-delà de la transgénèse. Il risque de remettre en cause l’ensemble de l’amélioration des plantes et de compromettre toute la filière semencière française.

...

Lire la suite