Communiqués de presse

25/06/2014

L’occupation des laboratoires de l’INRA (Lyon) est un nouveau coup bas porte à notre recherche et à notre agriculture

L’AFBV condamne sévèrement l’occupation de l’ENS à Lyon, où se situent des laboratoires de l’INRA, par un groupuscule de contestataires qui proteste contre le programme de recherche Genius.

...

Lire la suite

12/06/2014

Autorisation des OGM : pour l’AFBV la nouvelle règlementation européenne confirme que le débat sur les OGM n’est plus scientifique mais sociétal

Cette nouvelle réglementation européenne régissant les cultures des plantes génétiquement modifiées (PGM) concrétise le fait que les autorisations de culture des PGM ne seront plus prises en fonction des seuls critères scientifiques mais aussi en fonction des options politiques et idéologiques des Gouvernements de chaque pays : c’était déjà le cas en France depuis longtemps constate l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV).

...

Lire la suite

19/05/2014

Relaxe des 54 faucheurs de vigne transgénique AFBV : Les juges n’ont pas à se substituer aux instances scientifiques chargées de l’évaluation des risques. UN POURVOI EN CASSATION S’IMPOSE !

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) alerte sur les  conséquences de la relaxe des 54 faucheurs qui ont détruit un essai en plein champ de vignes transgéniques cultivées par l’INRA à Colmar et été condamnés en première instance. La Cour d’Appel de Colmar a déclaré illégale l’autorisation de l’expérimentation donnée à l’INRA par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche pour justifier sa décision.

...

Lire la suite

15/04/2014

L’AFBV dénonce les multiples contradictions de la nouvelle loi interdisant les mais « OGM »

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) dénonce la nouvelle loi interdisant la culture des maïs génétiquement modifiés (GM) sur notre territoire qui est en contradiction avec les analyses scientifiques, le droit communautaire, les impératifs d’une agriculture plus écologique et les intérêts des consommateurs.

...

Lire la suite

18/03/2014

AFBV : le nouvel arrêté interdisant la culture du MON 810 n’est pas plus fondé scientifiquement que le précédent

Le Gouvernement vient de faire paraître un nouvel arrêté interdisant la culture du maïs génétiquement modifié dénommé MON 810. Pour l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV), cet arrêté ne repose sur aucun argument scientifique nouveau, comme le montre l'analyse scientifique des nouveaux articles cités en référence par l’arrêté. Cet arrêté n’est donc pas plus recevable que le précédent qui a été cassé par le Conseil d’Etat.

...

Lire la suite

17/02/2014

Projet d’arrêté pour interdire les maïs génétiquement modifiés : Pour l’AFBV, cette initiative très politique est passéiste et négative pour l’environnement

L’Association Française des biotechnologies végétales (AFBV) critique le projet d’arrêté du Ministre de l’Agriculture qui interdit la culture des maïs génétiquement modifiés (GM). Pour l’AFBV, cette initiative est exclusivement politique. Les arguments environnementaux avancés pour justifier cette interdiction ne reposent en effet sur aucune base scientifique mais seulement sur des peurs non avérées.

...

Lire la suite

09/01/2014

L’utilisation du génie génétique est incontournable pour atteindre les objectifs ambitieux de la loi d’Avenir pour l’Agriculture

La Loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt (LAAAF), dont l’examen a débuté à l’Assemblée Nationale, fixe comme objectif de concilier « performance économique et performance écologique ». L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) ne peut qu’adhérer à cet objectif, mais elle s’étonne, et regrette, l’absence totale de référence concrète à l’amélioration génétique des plantes.

L’AFBV ne comprend pas que le Ministre de l’Agriculture persiste à considérer qu’il puisse y avoir un antagonisme entre l’agroécologie, qu’il entend promouvoir et certaines biotechnologies végétales.

...

Lire la suite

01/10/2013

AFBV : Le Gouvernement ne doit pas instrumentaliser la science pour justifier des décisions politiques

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) constate que la progression de la production agricole mondiale est une nécessité pour répondre à une demande croissante de produits alimentaires d’ici 2050. C’est aussi une chance stratégique pour notre agriculture. Dans ce cadre-là, les outils de la biologie moléculaire et du génie génétique ne peuvent être écartés a priori.

...

Lire la suite

01/08/2013

Nouvelle demande de moratoire pour le maïs MON 810 ? L’AFBV demande au Gouvernement de ne pas de sacrifier une nouvelle fois les OGM pour sauver son accord avec les verts

Suite à la décision du Conseil d’Etat qui a déclaré que le moratoire sur le maïs MON 810 n’était pas justifié (scientifiquement), l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) demande au Gouvernement de ne pas imposer un nouveau moratoire pour la culture du maïs MON 810. La coexistence entre ce maïs génétiquement modifié et un maïs conventionnel est en effet parfaitement viable sur le plan environnemental si l’agriculteur respecte les bonnes pratiques agricoles préconisées par les scientifiques. La coexistence est même souhaitable pour lutter efficacement contre la pyrale, un insecte qui fait beaucoup de dégâts sur le maïs dans certaines régions de France.

...

Lire la suite

15/07/2013

L’AFBV regrette que le Gouvernement n’ait pas donne à l’INRA son autorisation de poursuivre son expérimentation sur les peupliers GM

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) regrette que le Gouvernement n’ait pas autorisé l’INRA à poursuivre son expérimentation sur les peupliers génétiquement modifiés. Cette expérimentation avait, en effet, pour but d’améliorer des processus de valorisation de la lignocellulose pour en faire du biocarburant de deuxième génération ou pour d’autres applications possibles.

L’arrêt de cette expérimentation confirme une nouvelle fois le déclin de notre pays dans la recherche sur la transgénèse dont on découvre pourtant tous les jours des potentialités nouvelles pour améliorer la génétique des plantes.

...

Lire la suite