Communiqués de presse

11/09/2011

Empêcher les essais aux champs constitue un moratoire de fait pour la recherche sur les plantes

A l’occasion du procès intenté par l’INRA contre les destructeurs de ses recherches sur la vigne, l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) réitère sa demande faite aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités politiques pour permettre l’expérimentation aux champs. Celle-ci est en effet un préalable nécessaire pour valider les résultats de la recherche sur l’amélioration variétale que celle-ci soit issue des biotechnologies végétales ou de méthodes plus conventionnelles.

...

Lire la suite

11/09/2011

AFBV : La Ministre de l’Ecologie ne doit pas condamner une innovation importante pour l’agriculture française

L’Association française pour les biotechnologies Végétales (AFBV) considère comme positive la décision de la Cour de justice européenne qui vient de mettre en cause la procédure utilisée par le Gouvernement français pour la suspension de la culture du maïs Bt MON 810.

Si la Ministre de l’écologie venait à prendre une nouvelle clause de sauvegarde, l’AFBV tient à préciser qu’une telle décision ne pourra pas se faire sur les quelques éléments indiqués par la Ministre.

...

Lire la suite

31/08/2011

Une nouvelle destruction de parcelles de tournesol entretient la confusion volontaire

Après Feyzin dans le Rhône le 30 juillet, les « faucheurs volontaires » ont détruit le 28 Août dans la Drôme de nouvelles parcelles de tournesol tolérant certains herbicides, qualifiant ces variétés « d’OGM cachés » ou « d’OGM clandestins ».

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) dénonce cette nouvelle destruction de parcelles expérimentales alors que ces variétés de tournesol ont été obtenues par mutagenèse et non par transgénèse, technique réglementée au niveau européen, conduisant aux plantes génétiquement modifiées (OGM).

...

Lire la suite

13/04/2011

Le nouvel étiquetage projeté pour les filières « sans OGM » est complexe, inutile et coûteux

Le Gouvernement souhaite créer un nouvel étiquetage « sans OGM » pour des denrées alimentaires issues de filières qualifiées. Le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) vient d’étudier les principales mesures contenues dans le décret en cours de rédaction.

...

Lire la suite

18/01/2011

Procès OGM : l'AFBV poursuivra ses efforts d’instauration d’un débat public serein sur les biotechnologies végétales

L’Association française des biotechnologies végétales (AFBV) prend acte de la décision rendue aujourd’hui par 17ème Chambre Correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris à la suite d’une citation délivrée à son encontre ainsi qu’à celle de son Président, le professeur Marc Fellous, par des opposants à l’utilisation des progrès de la connaissance dans les productions végétales.

...

Lire la suite

22/11/2010

Un nouveau « procès des OGM »

L’Association Française des Biotechnologies Végétales attaquée par un opposant.

L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) est attaquée en justice par M. Gilles-Eric Séralini. Cette attaque fait suite à une lettre adressée par l’AFBV à France 5 et au Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour protester contre le fait qu’une émission Santé Magazine diffusée sur France 5, en janvier 2010, consacrée aux organismes génétiquement modifiés, avait donné la parole de manière unilatérale aux thèses de M. Séralini, opposées à cette technologie.

...

Lire la suite

11/10/2010

La coexistence entre maïs Bt et maïs conventionnel est non seulement possible mais souhaitable !

Le Gouvernement français s'est engagé dans la loi sur les OGM de 2008 à définir les conditions techniques de coexistence entre cultures à base de semences conventionnelles et cultures à base de semences génétiquement modifiées pour laisser à l'agriculteur sa liberté de choix. Mais la sortie des décrets traîne, probablement parce que la coexistence fait peur à certains. L'AFBV dénonce ces retards qui sont de moins en moins justifiés.

...

Lire la suite

23/09/2010

Les propositions de la Commission Européenne : une victoire de l'idéologie sur les approches scientifiques

L'AFBV (Association Française des Biotechnologies Végétales) prend acte des propositions de la Commission européenne accordant aux Etats membres la liberté d'autoriser, de restreindre ou d'interdire la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) sur la totalité ou une partie de leur territoire. L'AFBV n'y est pas opposée par principe, mais constate que ces mesures conduiront à rendre plus difficile la coexistence des cultures génétiquement modifiées avec les cultures conventionnelles et/ou biologiques.

...

Lire la suite

16/08/2010

AFIS-AFBV : Plus de 10 ans de sabotages de la recherche publique en biotechnologies : Ne laissons plus saccager les travaux des chercheurs français !

Le samedi 5 juin 1999 sur le coup de 13 heures, un commando conduit par Joseph dit « José » Bové cisaillait le grillage de clôture du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le développement (CIRAD) à La Valette, près de Montpellier puis, devant les caméras de M6 et de FR3, saccageait une serre de confinement dans laquelle étaient conduits un projet européen de recherche sur les gènes du riz et une étude internationale sur la résistance du riz aux insectes. Ces travaux sur du riz génétiquement modifié, conçu pour permettre un jour aux agriculteurs du tiers-monde de faire l’économie d’insecticides étaient menés exclusivement sur fonds publics. José Bové était condamné à 6 mois de prison ferme. Le tribunal, dans les motivations de son jugement du 15 mars 2001 notait que « les prévenus persistent à légitimer l’action qui leur est reprochée par un discours infondé et ne manifestent pas l’intention de recourir à tous autres moyens d’expression ».

...

Lire la suite

28/07/2010

Fauchage de tournesols innovants : l'AFBV dénonce une nouvelle atteinte à la recherche

L'Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) dénonce l'attitude des "faucheurs volontaires" qui, le 24 juillet dernier, en Indre-et-Loire, ont détruit des parcelles expérimentales de tournesol ayant acquis, par mutagénèse, une tolérance à un herbicide. Privés d'OGM qu'ils ont contribué à bouter hors de France, les "faucheurs volontaires" poursuivent maintenant leurs exactions sur d'autres plantes améliorées, elles aussi, grâce aux biotechnologies végétales.

...

Lire la suite