Les OGM en questions

Des milliers de paysans indiens se sont-ils suicides à cause des OGM ?

26/01/2016

L’introduction du cotonnier Bt (un cotonnier dit OGM) est souvent accusée dans les réseaux sociaux d’être à l’origine de milliers de suicides de paysans en Inde. Ces suicides sont certes une réalité qu’il faut relativiser et les causes de ces suicides ne sont pas celles qui sont avancées par les opposants aux OGM.

Les paysans indiens se suicident moins que les autres catégories de la population indienne. Le taux de suicide pour 100 000 habitants est en effet de 7 chez les paysans indiens contre 15 en moyenne sur l’ensemble de la population de ce même pays. En comparaison, le taux de suicides en France est de 16,7 pour 100 000 habitants, et le taux de suicides des paysans français serait de 36 pour 100 000, soit presque le quadruple de celui des paysans indiens !

Par ailleurs, les études démontrent qu’il n’y a aucune corrélation entre le nombre de suicides et le développement de la culture du cotonnier Bt : le taux moyen de suicides des paysans en Inde est peu différent dans les régions indiennes qui cultivent des cotonniers OGM ou dans celles qui n’en ne cultivent pas. De plus ce problème des suicides de paysans indiens existait bien avant l’apparition de la culture de cotonniers génétiquement modifiés (OGM).

Enfin, le nombre de suicides de paysans indiens est stable depuis plusieurs années, autour de 16 000, alors que le nombre d’agriculteurs qui a adopté la culture du cotonnier génétiquement modifié à connu une croissance exponentielle. Près de 90 % des producteurs indiens de cotonniers GM ont en effet adopté aujourd’hui cette technologie parcequ’elle leur permet de réduire considérablement le nombre de traitements chimiques dans les champs de cotonniers tout en augmentant leurs rendements.