Applications alimentaires

Des scientifiques chinois révèlent le projet de séquence du génome du haricot adzuki

28/10/2015

Des scientifiques chinois ont annoncé cette semaine qu’ils ont complété le séquençage du génome du haricot adzuki (ou haricot « petit rouge »), une culture consommée par au moins un milliard de personnes dans le monde.

« Le haricot adzuki est une culture de légumineuse connue pour sa teneur élevée en amidon (57,06 %) et sa faible teneur en matières grasses (0,59 %) par rapport au soja et autres légumineuses », a déclaré l’auteur principal Wan Ping, Professeur à l’Université d’Agriculture de Beijing. « La séquence du génome du haricot adzuki facilitera l’identification de gènes importants sur le plan agronomique, pour accélérer l’amélioration du haricot adzuki ». Le projet de séquence du génome a été publié dans les Annales de l’Académie Nationale Américaine des Sciences. « En général, nos résultats renforcent valablement les génomes des espèces de légumineuses, permettent de mieux comprendre l’évolution et les différences métaboliques des légumineuses, et accéléreront l’étude de la génétique et de la génomique en vue de l’amélioration du haricot adzuki », ont écrit les auteurs. Le haricot a été domestiqué pour la première fois en Chine il y a 12 000 ans et il est actuellement cultivé dans plus de 30 pays à travers le monde.

 

Source : Ministère de l’Agriculture de la République populaire de Chine (13 octobre 2015)