Outils utilisés

Japon : Séquençage complet du génome de l'œillet

31/01/2014

Séquençage

Effectué par une équipe japonaise de l'Institut de la Science de la Floriculture (NIFS) de l'Organisation Nationale pour la Recherche Agro-alimentaire (NARO), il s'agit du premier séquençage d'une plante commercialisée dont le rôle est exclusivement ornemental. En effet les enjeux reliés à l'œillet n'ont aucun rapport avec la santé, l'alimentation ou la recherche fondamentale sur des modèles végétaux. Ce séquençage permettra néanmoins d'améliorer considérablement les techniques de sélection des fleurs.

Ce travail est le produit d'une collaboration avec l'Université d'Agriculture et de Technologie de Tokyo, l'Institut Kazusa de Recherche sur l'ADN, et le Centre d'Innovation Globale de l'Entreprise Suntory. Dévoilé le 17 décembre 2013, le génome de l'œillet comporte 622 millions de paires de base et 43 000 gènes. A titre comparatif, le génome humain contient 3,4 milliards de paires de base pour 20 à 30.000 gènes. L'article scientifique est disponible en ligne sur le site du journal DNA Research depuis le 18 décembre. Les chercheurs ont identifiés les gènes qui déterminent la couleur, le parfum ou encore la résistance aux maladies de l'œillet. Ainsi, les techniques de croisements qui ont permis jusqu'à aujourd'hui de créer des variétés de fleurs aux caractéristiques particulières bénéficieront de ces nouvelles connaissances génétiques pour améliorer leur efficacité.

 

Source : BE