Les OGM en questions

L'agriculteur doit-il payer des royalties si des traces d'OGM sont détectées dans ses champs ?

26/01/2016

Aucun agriculteur, dans aucun pays, n’a à payer de "royalties" si des traces d’OGM sont détectées dans son champ, par exemple à la suite d’une pollinisation fortuite d’un champ voisin.

La confusion provient d’un procès intenté par Monsanto à l’agriculteur canadien Percy Schmeiser reconnu coupable d’actes délibérés. P. Schmeiser avait affirmé que les semences de colza tolérant l’herbicide Roundup® étaient arrivées par hasard dans son champ. En fait, la justice canadienne, s’il elle n’a pu déterminer l’origine des semences, a établi que l’agriculteur avait ensuite commis des actes délibérés pour sélectionner les graines transgéniques pour d’obtenir une récolte composée, dans une proportion de 95 à 98 pour 100, de colza Roundup Ready commercialisé par Monsanto , taux impossible à atteindre à partir d’une présence initiale fortuite.