Outils utilisés

L’avenir de la mutagenèse dirigée chez les plantes est prometteur

15/10/2014

Mutagénèse dirigée

La modification ciblée du génome en utilisant des nucléases modifiées est rapidement passée d'une technologie de niche à une méthode de plus en plus utilisée par de nombreux chercheurs en biologie. La raison en est l'émergence récente de la méthode dite CRISPR/Cas, basée sur l’action d’une endonucléase (Cas) guidée par un court ARN complémentaire de la séquence d’ADN cible qui permet d’induire des coupures à des endroits déterminés de la séquence d’un gène. Cette méthode a suscité immédiatement de nombreux travaux qui ont rapidement montré qu’elle pouvait être efficace pour modifier ponctuellement les gènes endogènes dans une grande variété d’espèces et chez des plantes comme le blé, le riz, le sorgho… La puissance de ces systèmes CRISPR/Cas pour effectuer des modifications ciblées de la séquence du génome et de l'expression des gènes va transformer la recherche biologique qu’il s’agisse des biotechnologies ou des thérapies moléculaires.

Source : Jeffry D Sander1,2 & J Keith Joung1,2 2014. CRISPR-Cas systems for editing, regulating and targeting genomes. Nature biotechnology 32 (4) 347-355.

Hui Zhang et al. 2014. The CRISPR/Cas9 system produces specific and homozygous targeted gene editing in rice in one generation. Plant Biotechnology Journal (2014), pp. 1–11 doi: 10.1111/pbi.12200