Actualités

La pomme Fuji qui ne brunit pas sur le point d’obtenir l’approbation de l’APHIS (Etats-Unis)

17/11/2016

Le Service d’inspection sanitaire des animaux et des plantes (APHIS) du Département de l’agriculture des États-Unis a annoncé qu’il prévoit d’approuver une nouvelle variété de pomme Fuji qui « ne brunit pas », mise au point par Okanagan Specialty Fruits.

Conçue par bio-ingénierie pour être résistante au brunissement, c’est la troisième des pommes créées par la société à obtenir l’approbation de L’APHIS. L’APHIS a conclu que le fruit ne présente pas de risque pour la santé humaine ou l’environnement. Il a également déclaré que l’approbation ne changera pas la demande d’autres pommes des consommateurs, y compris de variétés conventionnelles ou biologiques.

Le cultivar a été créé « en insérant une séquence de suppression de la polyphénol oxydase (PPO) dérivée de pommes dont le processus de mise au point a impliqué des séquences de parasites des plantes », explique l’APHIS.

« Lorsque les pommes contenant le gène inséré subissent des dégâts mécaniques, par exemple le tranchage ou les meurtrissures, la chair ne brunit pas comme le fait une pomme non modifiée, mais conserve plutôt sa couleur originale. Ce caractère de non-brunissement réduit le besoin d’appliquer des agents anti-brunissement sur les fruits coupés et minimise les pertes causées par les dommages pendant et après la récolte ».

 

Source : Agri-Pulse (10 août 2016)