Applications par pays

Le gouvernement kenyan lance des campagnes de sensibilisation pour promouvoir les OGM

21/12/2015

Kenya

Le gouvernement kenyan a lancé une campagne visant à sensibiliser les agriculteurs à l’intérêt des plantes génétiquement modifiées (GM). L’Organisation de recherche du Kenya sur l’agriculture et le bétail (Kenya Agriculture Livestock and Research Organization – KALRO) et le Center of Biotechnology and College of Biological Sciences de l’Université de Nairobi sont les fers de lance de la campagne.

Le Dr Joel Ochieng a déclaré qu’il n’y a pas de raison de s’alarmer à propos des cultures de plantes GM. Les semences de maïs mises au point au niveau local ont été soumises à des tests de sécurité rigoureux. Les critiques des OGM, a-t-il ajouté, répandent des mensonges et trompent les consommateurs en soutenant que de telles cultures pourraient provoquer le cancer ou la stérilité. « Les cultures GM mises au point au niveau local assureront la sécurité alimentaire du pays. Elles ne présentent aucun risque pour la santé », a-t-il soutenu. Des agriculteurs de la vallée du grand rift Nord contestent néanmoins ces plantes GM. Le Dr Eliud Kereger, Directeur Général de la KALRO, a déclaré que le Kenya perdait des revenus à cause des maladies du maïs ; il a exhorté les agriculteurs à adopter la technologie. Les OGM sont la solution à la sécurité alimentaire au Kenya et en Afrique, a-t-il affirmé. 

 

En savoir plus : http://www.nation.co.ke/counties/eldoret/Drive-to-promote-GMOs/-/1954186/2865520/-/9dx7ue/-/index.html