Les OGM en questions

26/01/2016

Les OGM vont-ils modifier l’équilibre entre les espèces ?

Un argument fréquemment avancé est de dire que les plantes génétiquement modifiées vont, dans les zones de culture, modifier les équilibres entre les espèces animales, végétales et microbiennes et donc peser sur la biodiversité.

...

Lire la suite

26/01/2016

Le maïs Bt est-il nuisible aux papillons ?

Le maïs Bt résistant à des insectes a fait l’objet de vives controverses, ayant été suspecté de compromettre la multiplication du papillon « Monarque » au cours des périodes de migration du Canada vers le Mexique et retour et donc d’avoir un impact négatif sur la biodiversité.

...

Lire la suite

26/01/2016

Les OGM favorisent-ils la consommation de pesticides ?

Selon PG Economics Ltd, (société d’études spécialisée en biotechnologie végétale), les 16 premières années d’utilisation des OGM dans le monde, ont permis de réduire l’utilisation de pesticides de 500 000 tonnes de matières actives, soit 7 années de consommation française. Mais cette utilisation d’herbicides est très différente selon les OGM cultivés.

...

Lire la suite

26/01/2016

Les OGM ne favoriseraient-ils pas la résistance de mauvaises herbes ?

La controverse porte sur l’apparition, en certaines régions où sont cultivés des OGM tolérants aux herbicides, de mauvaises herbes résistantes au glyphosate. Ce phénomène naturel de chimiorésistance est bien connu des agronomes : il est lié à une utilisation trop répétée du même herbicide au même endroit.

...

Lire la suite

26/01/2016

Les maïs OGM font-ils peser un risque pour les abeilles ?

Certains apiculteurs qui observaient parfois de fortes pertes dans leur cheptel ont fortement accusé l’emploi d’insecticides. De nouvelles stratégies de protection des cultures ont été étudiées. C’est ainsi que des semenciers ont proposé la sélection de variétés de maïs résistantes aux ravageurs, en particulier par obtention de plantes génétiquement modifiées produisant l’une des toxines de la famille des « Cry » présente dans la bactérie du sol Bacillus thuringiensis (Bt) largement utilisée en Agriculture Biologique.

...

Lire la suite

26/01/2016

Les agriculteurs sont-ils victimes du monopole des sociétés semencières ?

Le phénomène de concentration des entreprises s’est accru dans tous les pays pour faire face à la mondialisation des marchés, Même si on constate aussi une concentration des sociétés semencières en amont de l’agriculture  les agriculteurs disposent encore d’un très large choix de variétés et de fournisseurs de semences. En France, 73 entreprises de sélection privées, souvent coopératives, offrent un large choix de semences aux agriculteurs.

...

Lire la suite

26/01/2016

Les OGM sont ils sans risque pour la santé et avons nous suffisamment de recul pour l’affirmer ?

Les premiers OGM ont été commercialisés en 1996 et ont fait l’objet de milliers d’études d’évaluation. Nous avons donc maintenant suffisamment de recul pour pouvoir porter une réponse crédible à cette question.

...

Lire la suite

26/01/2016

L'agriculteur doit-il payer des royalties si des traces d'OGM sont détectées dans ses champs ?

Aucun agriculteur, dans aucun pays, n’a à payer de "royalties" si des traces d’OGM sont détectées dans son champ, par exemple à la suite d’une pollinisation fortuite d’un champ voisin.

...

Lire la suite

08/01/2016

Les gènes de résistance à des antibiotiques utilisés pour créer des PGM sont-ils dangereux ?

Lors de la réalisation des premières plantes transgéniques, des gènes de résistance à des antibiotiques ont été utilisés en laboratoire afin de pouvoir sélectionner les lignées transformées en appliquant un antibiotique. Chez les OGM récents, le gène codant pour l’enzyme permettant une résistance à un antibiotique donné n’est plus présent dans les plantes cultivées en champ. Les plantes cultivées en champ ne contiennent jamais d’antibiotique. Les gènes de résistance inactivent l’antibiotique (ils ne produisent pas d’antibiotique).

...

Lire la suite