Communiqués de presse

Lettre ouverte au président de la Commission Européenne

18/11/2014

Le 23 septembre 2014, l’AFBV s’est jointe à l’association « Sauvons le climat » pour envoyer un courrier à Monsieur Jean-Claude Juncker, nouveau président de la Commission Européenne, afin de lui recommander vivement le maintien à ses côtés de la fonction de conseiller scientifique. Cette demande a été rejetée. Mauvaise passe pour la science en Europe.

Mis en cause par certaines ONG, le poste de Conseiller Scientifique constitue en réalité une pièce majeure du dispositif d’information du Président. Dans les domaines essentiels comportant une forte composante scientifique tels que la santé publique, l’environnement, l’énergie... la pérennité de cette fonction représente un atout indispensable pour des orientations et des décisions argumentées et durables de la responsabilité de la Commission Européenne.

Le 14 octobre, l’équipe transitoire du président Juncker nous a fait parvenir sa réponse, notant sa préférence pour l’établissement d’un conseil scientifique. Les conditions de sa mise en œuvre seront déterminantes pour s’assurer que soient préservées les qualités du service apporté au président de la Commission Européenne. Le 8 novembre, la Commission annonçait le non renouvellement du mandat de la Conseillère Scientifique et la suppression de la fonction.

Les textes de cette lettre cosignée par l’AFBV et de la réponse qui lui a été faite peuvent être consultés sur le site : http://www.sauvonsleclimat.org/actualiteshtml/lettre-ouverte-au-president-de-la-commission-europeenne/