Outils utilisés

Une nouvelle stratégie pour améliorer l’édition des génomes pour les plantes et prévenir les maladies

16/07/2015

Editon du génome

Des chercheurs du Collège des Sciences Agricoles de l’État de Pennsylvanie, aux États-Unis, ont élaboré une nouvelle stratégie visant à améliorer la technique d’édition du génome. Les résultats pourraient accroître l’efficacité des améliorations génétiques chez de nombreux organismes et stimuler des applications telles que le développement de meilleures cultures et le traitement des maladies génétiques chez l’homme.

La nouvelle stratégie vise à améliorer la technique CRISPR-Cas9. Selon Yinong Yang, professeur associé de phytopathologie, « les scientifiques ont découvert que ce système peut être exploité comme un puissant outil pour cibler et éditer pratiquement toute séquence d’ADN dans un génome. La technologie CRISPR-Cas9 trouve de nombreuses applications dans la recherche biologique fondamentale, la médecine et l’agriculture. Elle est considérée comme la plus importante percée dans le domaine de la biotechnologie depuis le début de notre siècle ». La création de CRISPR RNA, qui correspond à une séquence d’ADN spécifique dans un organisme, permet aux scientifiques de guider l’enzyme Cas9 précisément au niveau du gène cible qu’ils veulent désactiver ou modifier. Cependant, déclare Yang, beaucoup des applications souhaitées exigent la manipulation de plus d’un gène ou d’un site cible, et les méthodes pour ce faire peuvent être lourdes ou inefficaces. Les chercheurs ont pu élaborer une nouvelle stratégie qui améliore l’édition génomique multiplex et rend le processus plus efficace. Les résultats de l’étude ont été publiés dans les Annales de l’Académie nationale des sciences.

Source : Université de l’État de Pennsylvanie (2 mars 2015)