Webinaire #10

Webinaires

Webinaire #10
14 juin à 11h00 (durée : 1h00)

Conférence de Jérôme SALSE

Jérôme Salse est un chercheur de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRAE) à Clermont-Ferrand. Il a obtenu un diplôme d’ingénieur en 1996 à l’École Supérieure d’Agriculture de Purpan à Toulouse, et un doctorat à l’Université de Perpignan en 2002. Il a reçu son habilitation à diriger les recherches (HDR) en 2009 à l’Université de Clermont-Ferrand. Jerôme Salse conduit des recherches en paléogénomique, qui visent à reconstruire l’évolution passée des plantes en décryptant le génome de leurs ancêtres éteints. Ces informations doivent contribuer à ouvrir des pistes originales pour le développement de nouvelles variétés adaptées aux nouveaux contextes de la transition agroécologique et du changement climatique.

Paléogénomique : de l’évolution ancienne à l’adaptation récente
des espèces végétales et animales modernes 

Animation : Thierry Langin

Résumé de la communication

La paléogénomique consiste en l’étude de l’évolution des espèces modernes par le décryptage du génome de leurs ancêtres fondateurs disparus, soit par une approche synchronique (c’est-à-dire la modélisation de l’évolution par la comparaison des génomes d’espèces modernes) ou allochronique (c’est-à-dire par l’accès à l’ADN ancien de restes fossiles). Ces approches permettent une meilleure compréhension des forces qui ont contribué à l’évolution des espèces depuis leurs origines et par la même à leur adaptation, et délivrent également des informations sur les gènes et les allèles d’intérêt pour la sélection moderne afin de répondre aux enjeux actuels de l’agriculture.

Références

Reconstructing the genome of the most recent common ancestor of flowering plants. Nature Genetics 49, 490–496 (2017)

Tracing the ancestry of modern bread wheats. Nature Genetics 51, 905–911 (2019)

Translational research from models to crops: comparative genomics for plant breeding. Comptes Rendus. Biologies, Tome 345 (2022) no. 4, pp. 111-128 Tracing 100 million years of grass genome evolutionary plasticity. Plant Journal 114(6), 1243-1266 (2023).

Thierry Langin
Directeur de Recherche CNRS, Président de l’AFBV

Responsable de l’équipe « Maladies des céréales (MDC) » au sein de l’UMR 1095 Génétique Diversité Ecophysiologie des Céréales à Clermont-Ferrand, Unité dont il a assuré ma direction de 2012 à 2020. Les projets développés par l’équipe MDC s’inscrivent dans le cadre général de l’identification et la caractérisation de nouvelles sources de résistance durables aux principales maladies du blé. Ces projets se structurent autour de trois axes complémentaires : Déterminisme et fonctionnement des résistances, Identification de gènes de sensibilité et impact de facteurs environnementaux sur la résistance du blé (microbiome, stress abiotiques).