Edito

Amélioration des plantes : faudra-t-il renoncer aux nouvelles technologies ?

Les premières semences transgéniques (OGM) ont été commercialisées il y a 20 ans. On connaît leur succès hors d’Europe. Depuis, les biotechnologies se sont enrichies de nouveaux outils regroupés sous le nom de NBT (New Breeding Techniques). Certaines de ces « nouvelles » techniques de sélection des plantes sont déjà utilisées par les semenciers pour créer de nouvelles variétés. D’autres, sont plus récentes, comme "l’édition de gènes", et ont l’avantage d’être beaucoup plus précises, peu onéreuses, faciles d’accès pour des PME et permettent de raccourcir les délais de création des variétés.

Mais nos semenciers e ...

Lire la suite