Actualités

Diagnostic biologique de l’infection à SARS-CoV-2 : place des marqueurs virologiques

Par Francis BARIN
Comme pour toute infection virale, le diagnostic biologique de l’infection à SARS-CoV-2 (maladie « COVID-19 ») repose sur la connaissance de la physiopathologie de l’infection et de la cinétique des marqueurs viraux. La figure proposée ci-dessous résume cette cinétique et s’appuie sur les données de la littérature les plus solides et les plus convaincantes.
La maladie COVID-19 étant une infection respiratoire à incubation courte (en moyenne 5 jours), le diagnostic de choix est le diagnostic direct: mise en évidence du virus ou de ses constituants, le plus tôt possible après le début des symptômes.

En lire plus

Les coronavirus : des pathogènes infectant les animaux et l’homme ?

Par Hubert LAUDE
Suite à l’apparition soudaine dans la province chinoise de Hubei de cas de pneumonie sévère, quelques semaines ont suffi pour établir que l’agent causal était un nouveau coronavirus, désigné SARS-CoV2. C’est à la technique dite de séquençage que l’on doit d’avoir disposé dans un délai remarquablement bref d’une information cruciale, en particulier pour la mise au point du test de détection dit PCR (voir F. Barin). Cette technique établit l’enchainement des nucléotides constituant le génome, à ADN ou ARN dans le cas de virus, et permet donc de décrypter l’information génétique qu’il code.

En lire plus